Accès aux comparateurs :

Prêts : les garanties des prêts immobiliers moins onéreuses à partir de 2007

Le gouvernement veut alléger le coût des garanties des prêts immobiliers Le gouvernement a présenté au Journal Officiel de jeudi dernier un décret visant à entretenir l’amour des Français pour la pierre en réduisant le coût des garanties dites "réelles" des prêts immobiliers : hypothèque et privilège de prêteur de deniers. Garanties utilisées pour les acquisitions dans l’immobilier neuf ou ancien, ces garanties souffrent de leur coût élevé, même si certaines banques acceptent parfois d’inclure leur coût dans le crédit immobilier. L’effort consenti est de taille, les notaires acceptant de voir leur frais sur ces garanties réduits de l’ordre de 48%. Ainsi, les frais d’inscription au conservateur des hypothèques et les frais de main levée seraient réduits de moitié. En compensation, les notaires ont obtenu une revalorisation de leurs émoluments fixes. Face à cette révision à la baisse des garanties réelles, très favorable aux emprunteurs, les organismes de caution vont devoir revoir leurs tarifs. Ainsi, le Crédit Logement, qui peut cautionner de nombreux prêts souscrits dans les principaux réseaux bancaires, a annoncé aux Echos travailler sur le sujet. Pour rester compétitif, le principe de restitution du fonds mutuel de garantie serait préservé, ce que l’hypothèque et le privilège de prêteur de deniers ne permettent pas. Pour en savoir plus sur les garanties possibles pour votre crédit immobilier, consultez notre guide du crédit immobilier.

(le 22 Mai 2006)

©

Comparer gratuitement les offres de crédit immobilier

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.