Quel est votre projet ?

Rappel immédiat et gratuit
  1. Accueil
  2. Pret immobilier
  3. Actualités
  4. PTZ + : l’ancien sacrifié au profit du neuf

PTZ + : l’ancien sacrifié au profit du neuf

PTZ + : l’ancien sacrifié au profit du neuf 17/11/2011

Décidément les niches fiscales fondent comme neige au soleil. Après le Scellier, c’est le PTZ + dans l’ancien qui en fait les frais. Même si le texte doit encore être approuvé par le Sénat puis à nouveau par l’Assemblée Nationale. Alors que 80 % des prêts accordés via le PTZ + l’étaient pour des logements anciens. En guise de lot de consolation, le Gouvernement veut étendre le PTZ + dans le neuf à toute la France, et non seulement sur les zones tendues comme initialement prévu. Une stratégie difficilement compréhensible dans la mesure où dans les zones non tendues, les logements neufs ne trouvent pas preneurs. Et que dans les zones tendues, c’est l’ancien qui porte le marché, le foncier étant rare. Dernier changement sur ce dispositif : il sera accordé sous conditions de revenus. A ce stade, nous ne connaissons pas encore le montant des plafonds.

Quoi qu’il en soit, le Gouvernement réalisera une économie substantielle : le PTZ + ne coûtera plus que 800 millions d’euros, contre 2,6 milliards d’euros auparavant. La fin de la France des propriétaires est à ce prix.

Comparer gratuitement les offres de crédit immobilier

Autres actus sur le crédit immobilier

Partenaire

- Publicité -