Accès aux comparateurs :

Les taux fixes

Mécanisme

Le taux du prêt est fixé à la signature du contrat de prêt et ne variera pas, sauf si vous rénegociez votre crédit ou si vous le remboursez par anticipation. Les taux fixes sont indexés sur l'OAT (Obligations Assimilables du Trésor) dix ans, les emprunts obligataires de l'Etat français à 10 ans.

Bien que le taux soit fixe, les échéances peuvent être modulées dans le temps. Le prêt peut être:

- à échéances constantes: le montant des mensualités est le même pendant toute la durée du prêt
- à échéances progressives: le montant des mensualités augmente chaque année, selon un rythme décidé à la signature du contrat de prêt. Par exemple, vous pouvez décider que vos mensualités augmenteront de 2% par an. Cette formule permet d'alléger vos mensualités pendant les premières années de remboursement et de les alourdir ensuite pour profiter d'une hausse de vos revenus
- modulable: vous avez la possibilité, pendant toute la durée du prêt, d'augmenter ou de diminuer le montant de vos mensualités en fonction de vos rentrées d'argent. De fait la durée d'emprunt varie. Ces modulations sont bien sûr strictement règlementées.

Avantages et inconvénients

L'avantage principal du taux fixe est sa sécurité. Vous connaissez dès le départ le montant de vos mensualités et le coût total du crédit et, quelle que soit l'évolution du marché, le taux et la durée d'emprunt ne varieront pas (sauf si vous choisissez un prêt modulable). Vous pouvez alors gérer votre budget de façon plus efficace.
En contrepartie, vous ne profitez pas des éventuelles baisses de taux et risquez de vous retrouver à payer trop d'intérêts par rapport aux conditions du marché. De plus, le taux d'intérêt est plus élevé que pour un emprunt à taux révisable. Aujourd'hui, en moyenne, il y a une différence de 1,5 à 2 points avec les taux révisables "purs" (sans caps) et de 1 point avec les taux révisables capés.
Mais l'inconvénient majeur est la pénalité qui vous sera appliquée si vous désirez rembourser par anticipation, ce qui est fréquent en cas de revente du bien ou si vous recevez de grosses sommes d'argent. Les pénalités de remboursement atteignent fréquemment 2 à 3% du capital restant à rembourser, ce qui peut s'avérer dissuasif.

Pour quel type d'opération ?

Ce type de taux est préférable si vous empruntez sur une longue durée (plus de 15 ans) en raison de la sécurité qu'il procure. En effet, si à court terme une forte hausse ou baisse des taux est peu probable, à long terme personne n'est en mesure de prévoir leur évolution.

Comparer gratuitement les offres de crédit immobilier

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.