Accès aux comparateurs :

Comment choisir entre prêt amortissable et prêt in fine ?


La majorité des prêts accordés sont des prêts amortissables : les mensualités versées couvrent en partie les intérêts, et en partie le remboursement du capital.

Certains emprunteurs préfèrent souscrire à un prêt in fine : les mensualités ne couvrent que les intérêts, et le capital est remboursé intégralement, en une seule traite, après coup.

Le choix de la meilleure solution dépend du niveau de vos revenus.
Pour un emprunt d'un montant donné, le coût des intérêts, et donc le coût total du crédit, sera plus important avec un prêt in fine : vous payez davantage d'intérêts car le capital n'est pas amorti sur la durée de l'emprunt.
En contrepartie, vous pouvez placer chaque mois les sommes non consacrées au remboursement du capital.

Cette formule peut être intéressante dans la mesure où les intérêts que vous payez sont déductibles de vos revenus.

Si le placement effectué est peu fiscalisé, vous pourrez allèger au total suffisamment votre charge d'impôt pour compenser les effets du surcoût du crédit.

En conclusion, faites donc vos calculs, mais sachez qu'il est généralement plus intéressant d'emprunter in fine si vous êtes dans la dernière tranche d'imposition de l'Impôt sur le Revenu.


Comparer gratuitement les offres de crédit immobilier

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.