Accès aux comparateurs :

Taux de crédit : une rentrée sous surveillance

taux creditC’est indéniable, les taux de crédit immobilier aux particuliers continuent de baisser. Mais, plane au-dessus de la France, comme une menace, ou en tous cas une inquiétude. Il faut dire que les sujets « sensibles » commencent à s’accumuler : chômage, difficultés du Crédit Immobilier de France, turbulences de la zone euro…

En un mois, les taux de crédit ont baissé de 0,10 point en moyenne. Sur 15 ans, le taux de crédit moyen a lâché 0,05 point, à 3,45 %. Idem pour le taux moyen sur 20 ans, qui atteint ce mois-ci 3,80 % (-0,10 point), soit un niveau proche du seuil historique. « Voulant éviter les évolutions « à l’espagnole » ou « à l’américaine » et, ce faisant, protéger les emprunteurs, les banques deviennent de plus en plus prudentes sur les durées de 25 à 30 ans », ajoute Maël Bernier, directrice de la Communication et Porte-parole d’Empruntis.com, courtier en crédit et assurance.

Quid de l’avenir ? « Le mois de septembre peut être considéré à « hauts risques » car les relations interbancaires se tendent davantage et si, pour l’heure, le robinet du crédit n’est absolument pas fermé, à moyen terme rien ne dit que la situation ne pourrait pas changer », explique Maël Bernier. A ce stade, il est peu probable que les taux de crédit remontent. En effet, la BCE devrait continuer à maintenir son principal taux directeur à son plus bas niveau, permettant ainsi aux banques de proposer des taux aux particuliers très bas. «C’est plus que jamais le moment d’acheter ou de renégocier son crédit puisque les taux sont quasiment au plus bas et que les prix immobiliers se détendent dans certaines régions », insiste Maël Bernier.

(le 06 Septembre 2012)

©

Comparer gratuitement les offres de crédit immobilier

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.