Accès aux comparateurs :

Taux de crédit immobilier : encore la hausse

Les taux progressent

Les taux de crédit immobilier fixes poursuivent leur ascension, si l’on en croit le dernier baromètre du courtier en crédit immobilier Empruntis.com. Au cours de la seconde quinzaine de février, ils ont augmenté de 0,05 point. A ce jour, les taux d’intérêt moyens sur 15 ans sont de 3,90 % et ceux sur 20 ans de 4,10 %. Malgré cette tendance à la hausse, les taux sont encore au même niveau qu’à l’automne 2009. Les meilleurs taux sont, quant à eux, de 3,55 % sur 15 ans et de 3,75 % sur 20 ans, soit 0,05 point de progression.

A l’inverse, les taux variables ont baissé de - 0,10 point en moyenne sur la même période. « Mais, l’écart reste encore insuffisant, malgré la remontée des barèmes de taux fixes, pour justifier dans la grande majorité des cas le choix de ce type de crédit », explique Maël Bernier, directrice de la communication chez le courtier en crédit immobilier Empruntis.com. Les taux de crédit moyens sont de 3,15 % sur 15 ans et de 3,30 % sur 20 ans. « Cependant, notons le retour dans certains établissements des solutions dites semi-fixes avec une longue période fixe (entre 8 et 10 ans) suivie d’une période plus longue variable mais capée + 2 », remarque le courtier. Et d’ajouter : « Cette solution peut en effet présenter un intérêt notamment pour les primo-accédants qui revendront dans la grande majorité des cas avant la fin de la période fixe ». Il faut dire que les taux de ces produits sont en moyenne de 0,40 % point en dessous des taux fixes moyens.

En outre, la BCE pourrait relever ses taux directeurs, sur lesquels les taux d’intérêts sont indexés, dès le mois d’avril. Les taux d’intérêts devraient donc poursuivre leur progression. Profitez donc de ces taux bas en concrétisant rapidement votre projet immobilier. N’hésitez pas à utiliser les comparateurs de taux immobiliers en ligne pour faire jouer la concurrence.

(le 10 Mars 2011)

©

Comparer gratuitement les offres de crédit immobilier

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.