Accès aux comparateurs :

Immobilier : disparités de prix en région parisienne

Les appartements anciens à Paris ont été revalorisés en rythme trimestriel de 0.9 % à 7 554 euros le m², selon le dernier baromètre Seloger.com. Le site note que ce sont les arrondissements les plus populaires qui ont progressé le plus vite, à savoir le 19e (+1.9 %), le 10e (+1.6 %), le 18e (+1.1 %) et le 20e (+1 %). À l’inverse, des « baisses sensibles » sont relevées dans les arrondissements les plus aisés tels que le 5e (-3.1 %) et le 8e (-2.5 %). Dans les départements franciliens, l’Essonne et le Val-d’Oise accusent une baisse respective de 1.3 % et de 0.4 %, à 2 949 € et 3 101 € le m². Portée par « l’explosion des villes nouvelles », la Seine-et-Marne tire son épingle du jeu, devant les Yvelines (+0.5 %), le Val-de-Marne (+0.4 %) et les Hauts-de-Seine (+0.1 %). Le 77 enregistre une hausse des prix de 1.1 % et 3.6 %, respectivement sur trois mois et un an. De son côté, le marché locatif se montre toujours aussi dynamique. Les loyers dans la capitale se sont appréciés en glissement trimestriel de 2 %, à 27,60 euros le m². Des hausses record ont même été enregistrées, en particulier dans les 5e (+4.3 %), 6e (+4.6 %), 15e (+4.8 %) et 18e (+4 %). En petite et grande couronne, cinq départements sur sept enregistrent une hausse des loyers, parmi lesquels la Seine-Saint-Denis (+2.2 % sur trois mois). En rythme annuel, les loyers progressent entre 1.1 % et 3.9 %, s’échelonnant entre 13,91 € le m² (Seine-et-Marne) et 20,94 € (Hauts-de-Seine).

(le 12 Juin 2008)

©

Comparer gratuitement les offres de crédit immobilier

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.