Accès aux comparateurs :

Immobilier : pas de crise selon les notaires

En dépit des crises immobilières américaine et britannique, les prix des appartements anciens ont augmenté de 5.7 % au troisième trimestre 2007 par rapport au même trimestre de l’année précédente, selon les derniers chiffres rendus publics par l’Insee et les Notaires de France. Une évolution rejoignant celle de la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) qui annonçait toutefois pour l’année 2007 une hausse des prix inférieure à celle des notaires (+3.8 %). L’écart s’explique par le fait que les statistiques de la Fnaim ne tiennent pas en compte les transactions conclues entre particuliers ainsi que celles effectuées par un notaire ou un agent non affilié à la fédération. Les notaires soulignent en outre le fait que la hausse des prix l’an passée est disparate selon les régions, l’inflation immobilière flirtant par exemple avec les 9 % à Paris à la fin octobre. En termes de volume, le nombre de transactions en 2007, toujours selon les notaires, devrait être le même que l’année précédente (environ 800 000).

(le 21 Janvier 2008)

©

Comparer gratuitement les offres de crédit immobilier

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.