Accès aux comparateurs :

Immobilier francilien : sursis sur la hausse des prix

Immobilier francilienOn n’y croyait plus… et pourtant le mois d’octobre a été marqué par un ralentissement de la hausse des prix immobiliers. « La pression sur la demande s’atténuant, les hausses de prix deviennent plus modérées », confirment les Notaires d’Ile-de-France.

Ainsi, au 3ème trimestre 2011, quelques 49 500 logements ont été vendus en Ile-de-France, soit un recul de 4 % par rapport à l’année dernière. Le marché du neuf est plus touché, avec une correction de - 15 % ; celui-ci «souffre du moindre intérêt des investisseurs ». Mais avec le maintien du dispositif Scellier, pas impossible que la tendance ne s’inverse. Dans l’ancien, les ventes ont baissé sur la même période de 2 %. A Paris, les transactions immobilières ont chuté de 9 %.

Désormais, dans la capitale les biens anciens s’échangent autour de 8 360 €/m² en moyenne, soit + 2,7 % en trois mois. « La hausse trimestrielle des prix de vente a donc été divisée par deux par rapport à celle que l’on observait tant au 2ème trimestre 2011 qu’au 3ème trimestre 2010 », observent les Notaires. La progression annuelle des prix dans la capitale est donc finalement repassée sous la barre des 20 %.

En petite couronne, le prix moyen des appartements anciens est de 4 490 €/m² et en grande couronne, de 3 180 €/m².

(le 25 Novembre 2011)

©

Comparer gratuitement les offres de crédit immobilier

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.