Accès aux comparateurs :

Enquête Empruntis : devenir propriétaire un rêve devenu inaccessible ?

Face aux changements adoptés par le gouvernement et à la campagne présidentielle qui se profile pour 2012, Empruntis.com a mené une enquête afin de savoir ce que les Français pourraient suggérer comme idées pour favoriser l’accès à la propriété. Le point sur ces propositions.

Proposition 1 : Baisser le prix du logement par des mesures radicales

Le prix du logement est considéré comme le premier obstacle à l’accession à la propriété pour 42 % des sondés et atteint 47 % à Paris. Les prix trop élevés seraient la barrière numéro 1 à l’accès à la propriété. Pour supprimer cette barrière plusieurs solutions sont envisagées : encadrer le prix des logements neufs (20 %), réquisitionner et taxer les logements vides (15 %), construire de nouveaux logements par l’état (15 %) et autoréguler le marché (10 %).

Proposition 2 : Revenir sur des dispositifs de déductions fiscales, comme la loi Scellier

La suppression des dispositifs d’investissement locatif a été mal accueillie par les français candidats à l’achat « la loi Scellier était la mesure jugée la plus efficace pour favoriser la construction de logements grâce à la déduction des intérêts d’emprunt notamment avec plus de 32 % des suffrages », ajoute Maël Bernier, directrice de la communication d’empruntis.com.

Proposition 3 : Généraliser le prêt à taux zéro plus (PTZ+)

38 % du panel estime que le prêt à taux zéro plus devrait s’adresser exclusivement à tous les candidats à la première acquisition d’une résidence principale sans conditions de revenus alors que 26 % l’adresseraient exclusivement aux revenus dits modestes.

Proposition 4 : Revaloriser les produits d’épargne type CEL, PEL

La revalorisation des produits PEL et CEL « dits populaires que nous avions délaissés au cours des dernières années gardent une place privilégiée dans le cœur des français », commente Maël Bernier.

Proposition 5 : Développer les valeurs écologiques mais pas à n’importe quel prix

La majorité du panel interrogé est conscient que l’environnement est au cœur des préoccupations futures. Ils répondent à 34 % qu’ils sont prêts à faire des travaux pour améliorer la performance énergétique de leur logement et 29 % sont d’accord pour concentrer leur recherche sur des biens à bonne performance énergétique mais sans que cela coûte plus cher. « Dommage quand on sait que les logements dits BBC (bâtiment basse consommation) sont commercialisés 10 % plus cher que les logements neufs classiques, et que le neuf est déjà vendu 15 à 20 % plus cher que l’ancien », regrette Maël Bernier.

Compte tenu de ces réponses, il est évident que les français sont très attachés aux aides gouvernementales concernant l’acquisition d’un bien. Dans un contexte d’élection présidentielle, le thème de l’accession à la propriété est donc plus que jamais au centre des préoccupations.

(le 06 Décembre 2011)

©

Comparer gratuitement les offres de crédit immobilier

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.